“Vivre sa foi malgré le coronavirus”

Église Évangélique Réformée

paroisse de Bulle – La Gruyère

Forum

Ce forum a pour but de vous permettre de rester en contact, pour faire part de vos besoins d’aide ou au contraire de vos disponibilités pour offrir votre aide. Vous pourrez également l’utiliser pour partager les ressources utiles pour faire face à ces moments difficiles, pour y mettre des textes qui vous inspirent particulièrement, etc. 

Bref, un espace pour continuer à vivre notre vie d’église, c’est à dire de communauté vivante.

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

22-03-20 Etre Eglise là où nous sommes : solidarité et prière

Culte 22 mars (prédication ET liturgie – liste de prière pour l’intercession en fin de document)

Bulle, 22/03/20 L’Eglise, le temps d’un virus : prière et solidarité.

Chers amis, je fais partie de cette génération qui n'a jamais connu autre chose que la promesse de progrès, de prospérité, de sécurité et de croissance garantie. Mais nous voyons bien que d’un point de vue écologique, économique, énergétique et même sanitaire nous sommes face à de grandes incertitudes et des défis qui suscitent des doutes voire des peurs et de l’anxiété. Les virus, ce n’est pas seulement ailleurs, c’est ici et même dans nos foyers. Nos habitudes s’en trouvent complètement bouleversées. L’état d’urgence ! Sauf que là, nous ne devons pas partir au front, mais rester chez nous, respecter quelques règles d’hygiène et consentir à quelques restrictions de libertés. C’est faisable ! Ce qui nous atteint aujourd’hui nous enseigne ce qui compte vraiment au milieu de la frénésie de nos vies. Nous devons distinguer l’important de l’urgent. Et je ne pense pas me tromper en disant que le plus important, ce sont les personnes. Ce sont les relations. Dans une société marquée par l’individualisme nous avons déjà compris à quel point c’est important les relations et d’être en relation. Surtout quand on est seul. Quand on est contraint à l’isolement. Nous avons été créés pour les relations humaines. 3 choses :

 1. Être Eglise en temps de virus

L’Eglise est un lieu de rencontre et de relations, mais comment être Eglise quand on nous demande de la distanciation sociale ? Une paroisse réformée parisienne (Belleville) écrivait sur sa page Facebook, je cite

« le coronavirus est-il en train de tuer l’Eglise ? (…) Peut-être que ces restrictions seront l'occasion pour notre Eglise de vivre sa mission plus intensément encore ! Ne pouvant plus nous rendre à l'église, nous n'aurons plus d'autre choix que celui d'être l'Eglise là où nous sommes. Témoins de la Bonne Nouvelle et acteurs de grâce dans nos voisinages, adorateurs et intercesseurs dans nos maisons, lumières sur internet... L'Eglise au quotidien, l'Eglise au plus près de nos prochains, l'Eglise plus simple, plus authentique et plus puissante encore dans son témoignage. Pour cela, chacune de nos maisons devra devenir une extension de l'Eglise du Christ : un lieu de communion, de formation et d'envoi en mission. Cela demandera une consécration redoublée de chacun d'entre nous, ainsi que de la créativité ! Nous trouverons des moyens de maintenir la communion et de nous encourager les uns les autres ».

Oui, être Eglise là où nous sommes ! Car vous le savez nous n’allons pas à l’Eglise, mais nous sommes l’Eglise, partout où nous sommes ! L’Eglise n’est pas que bâtiment, institution ou rassemblements. L’Eglise est avant tout une communauté de personnes. Pendant un temps notre vie d’Eglise se vivra dans des rassemblements plus que restreints pour ne pas dire impossibles, comme au temps des premiers chrétiens et comme pour beaucoup de frères et sœurs qui font face à la persécution. Avec cette différence fondamentale que nous avons encore la possibilité de parler, de témoigner, de chanter, de lire la Bible librement et sans être inquiétés via Internet, vidéoconférences ou à la maison.

Oui, nous sommes peut-être attristés de ne plus pouvoir nous retrouver comme avant. Mais cela ne durera pas. Malgré les contacts physiques limités, nous ne cessons pas d’être Eglise ensemble ! Et quand tout cela sera derrière nous, nous verrons à quel point il est bon d’être ensemble ! Comme le dit le Ps 133 « Qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble » !  En attendant nous pouvons être et faire Eglise de multiples façons, autrement. En tout cas nous allons dépendre de relations personnelles plutôt que de prestations publiques. Et nous voulons rester en communion et nous encourager les uns les autres car c’est l’une des missions de l’Eglise.

Sur notre site paroissial vous trouverez en page d’accueil un lien intitulé « vivre sa foi malgré le coronavirus » avec des possibilités de vous nourrir spirituellement et de continuer à suivre le culte dimanche après dimanche, certes de façon un peu différente. Ce temps nous invite aussi et même surtout à prendre soin de nous spirituellement. Non pas à faire pour Dieu (activisme). Mais à être avec Dieu dans sa présence qui donne la paix. Ne cédons pas à la peur mais restons dans sa paix.

  1. Être Eglise en action

Être Eglise, même confinée, c’est continuer à être témoin de Jésus-Christ, de sa Bonne Nouvelle du salut et de son amour là où nous sommes auprès de notre entourage proche. Nous pouvons être sel et lumière par nos actes et nos paroles d’encouragement. Etre Eglise qui veut prendre soin des uns des autres.

Si la majorité d’entre nous ne risque pas grand-chose en cas de contamination, cela est nettement moins vrai pour des personnes vulnérables comme les personnes âgées et celles avec une santé précaire. Nous devons donc les protéger. Autant dire que nous devons faire preuve non seulement de solidarité vis-à-vis de ces personnes plus fragiles mais aussi de responsabilité. Un collègue pasteur estimait que « l'individualisme favorise le virus » et c’est la raison pour laquelle il s’est répandu jusqu’à présent. Selon lui beaucoup ont peur d’attraper la maladie mais pas suffisamment pour s’inquiéter de contaminer les autres. Le monde ne tourne pas autour de notre seule petite personne.

A cet égard j'aimerais simplement rappeler 3 versets bibliques. Le 1er c’est la règle d’or « fais aux autres ce que tu voudrais qu’on te fasse » (Lc 6,31). Nous voulons agir avec amour et par amour pour les autres comme j’aimerais qu’on le fasse pour moi. Cette épidémie teste donc aussi notre empathie. Le 2ème verset c’est « tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Mc 12,31) : faire attention au prochain autant qu’à soi, se respecter soi et ne pas se mettre en danger inutilement. Le 3ème verset est « veillez les uns sur les autres » (Hb 10,24) : regardons aux besoins des autres en se souvenant que nous faisons partie d’un corps (social et ecclésial). Responsabilité, solidarité et entraide prendront le pas sur les comportements insouciants et égoïstes. Respectons déjà les règles sanitaires que nous connaissons bien maintenant.

Comment être Eglise, être témoin, sel et lumière ? En étant attentif à ceux qui nous entourent. Partout fleurissent des initiatives solidaires et nous ne pouvons que nous en réjouir et y participer en montrant aux gens qu’ils ne sont pas seuls. Car être exclu et isolé n’est pas chose facile. Un malade peut se sentir comme le lépreux dans la Bible écarté de toute vie sociale. Mais Jésus avait à cœur de le rejoindre et lui redonner sa dignité. Cela vaut pour d’autres cas de figure. Nous pouvons prendre des nouvelles au téléphone de personnes seules ou plus fragiles, écrire une carte, rendre service en faisant des courses pour qqun d’autre par exemple. Tout autre geste que nous pouvons imaginer pour briser l’isolement de ceux qui sont seuls. Que cette épreuve révèle des trésors de solidarité et d’entraide.

  1. Être Eglise en prière

Être Eglise, c’est agir mais c’est aussi prier. Agir et prier sont 2 facettes d’une même pièce. Je crois qu’en cette période Dieu nous invite de façon toute particulière à renouveler notre vie de prière, à l’intensifier et à persévérer. Et j’aurais envie de dire, de nous mettre à genoux, littéralement, pour implorer le secours de Dieu dans cette situation. A maintes reprises la Bible nous encourage à prier et à prier sans cesse. Non, ce n’est pas inutile ! Pourquoi Jésus lui-même priait-il ? Si Jésus, le fils de Dieu priait, qu’est-ce qui nous fait croire que nous pouvons nous en passer ? Prier n’est pas une option facultative du chrétien, c’est le cœur même de sa mission.

En ces temps troublés nous voulons faire appel au Père céleste. Enracinons-nous dans la prière afin de tenir dans la confiance et trouver la force pour les semaines à venir. Dieu est et sera avec nous. Nous sommes appelés à trouver notre refuge en lui lors de la détresse. Par la prière nous montrons que nous dépendons de lui pour toute chose.

Prier pour nous mais aussi pour les autres. Intercédons les uns pour les autres et notamment pour les malades évidemment. Que notre prière porte aussi tous ceux qui ont peur de la maladie, de la mort, tous ceux qui sont dans l’angoisse de perdre leur travail. Communiquons la paix à ces personnes en priant pour elle. Mais aussi pour le personnel soignant, les autorités sanitaires, le conseil fédéral qui font tous de leur mieux pour nous protéger. Et remercier Dieu au vu des moyens et de la volonté de notre pays d'agir pour le bien de nos concitoyens.

Restons rassemblés et unis dans la prière. De nombreuses initiatives ont été lancées là aussi. Des chaines de prière par Whatsapp ou sur Internet, des églises ont invité à prier tous les jours à une heure précise. En Gruyère le groupe de prière œcuménique « Me voici » propose de nous unir en prière et de manifester cela concrètement en allumant une bougie devant la fenêtre vers 20h30 chaque soir par solidarité avec ceux qui sont directement confrontés à la maladie (malades et personnel soignant), témoignant ainsi que Dieu est là et qu'Il n'abandonne personne. Les Eglises réformée et catholique invitent chacun à allumer une bougie tous les jeudis soirs à 20h00 jusqu’à jeudi saint en signe de communion et d’espérance et à formuler une prière. Quant à nous nous mettons sur le site paroissial et en fin de ce message une liste de sujets que nous pouvons utiliser pour notre temps de prière personnel et nourrira votre intercession.

Chers amis, je conclus : Je crois que des choses positives peuvent naître et jaillir de ce temps d’épreuve. Ne soyons pas découragés.

Je résume :

Soyons Eglise là où nous sommes ! Restons solidaires et responsables ! Persévérons dans la prière !

Que Dieu nous soit en aide ! N’aie pas peur, aie confiance. Il est avec nous, avec toi. Sois en paix.

Amen

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Liturgie

Accueil

Chers amis, frères et sœurs, bienvenue à notre 1er culte enregistré ! Je veux d’abord vous transmettre les salutations de la part de vos pasteurs et du conseil de paroisse. Nous voulons maintenir la communion fraternelle entre nous et nous encourager les uns les autres. Nos pensées vont tout d’abord vers les malades et leurs familles. Vous êtes dans nos prières ! En ce temps si particulier, nous nous souvenons de la promesse que Jésus nous a laissée dans l’évangile de Jean (14,1), à savoir : « Que votre cœur ne se trouble point, ayez confiance en Dieu et ayez confiance aussi en moi ». Grâce et paix nous sont données de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ notre Sauveur !

Psaume 27,7-8 et 14

Lectures : Matthieu 5,13-16 ; 1 Thessaloniciens 5,14-18 ; Jacques 2,14-17

Intercession (prière de la paroisse protestante de Colmar mise sur leur page Facebook)

Seigneur, notre Dieu, Nous confions en ta bienveillance les personnes malades et leurs familles. Pour nous il ne s’agit pas de personnes anonymes, mais de sœurs et de frères en humanité dont nous voulons te rappeler le nom….

Seigneur, nous confions en ta tendresse les familles des personnes malades, leur crainte et la douleur de l’éloignement. Dans la fraternité de la foi, donne-nous de nous tenir à leur côté, d’être à l’écoute et disponible dans l’accompagnement.

Seigneur, nous confions en ta garde les soignants et tout le personnel des hôpitaux. Ils mobilisent toute leur énergie, leur professionnalisme, leur disponibilité et leur dévouement pour soigner les personnes malades et accompagner leurs familles. Nous leur témoignons toute notre reconnaissance pour l’engagement sans mesure qui est le leur et te prions de les soutenir, eux et leurs familles.

Seigneur, nous te confions au souffle de ton Esprit nos autorités civiles et politiques dans les grandes responsabilités et choix qui sont les leurs. Avec eux, voulons être les acteurs de notre vivre ensemble.

Seigneur, avec les membres de nos familles, nous nous plaçons sous ton regard. Nous nous souvenons de la fidélité de ta présence et te disons notre confiance pour aujourd’hui et pour demain.

En communion avec tous tes enfants d’ici et d’ailleurs nous t’adressons cette prière que Jésus nous a enseignée …

Notre Père

J’aimerais vous laisser avec ces encouragements adaptés d’un texte reçu par mail par l’alliance biblique française.

En ces temps difficiles le Seigneur nous invite à accueillir sa présence autour de nous. Pendant ce temps de confinement, puissions-nous

  • accueillir le silence créé par les circonstances qui nous permet de nous mettre à l’écoute.
  • accueillir la fermeture des magasins provoquée pour nous libérer du consumérisme effréné et des biens matériels.
  • accueillir la fermeture des restaurants pour apprendre à rechercher la nourriture de l’âme.
  • accueillir l’isolement où nous sommes plongés pour rentrer dans un dialogue avec nos proches et avec le Seigneur
  • accueillir les restrictions de mouvement pour nous focaliser sur l’essentiel.
  • accueillir notre vulnérabilité et la maladie pour nous rappeler du don de la santé que nous avons si souvent pris pour acquis, et nous rappeler que la douleur fait partie de la vie.

Que ce temps nous permette de nous rapprocher de Lui et au milieu de la tourmente, nous n'oublions pas l'essentiel : garder espoir !

Recevons cet encouragement dans Ésaïe 41,10

N'aie pas peur maintenant, car je suis avec toi. Ne lance pas ces regards inquiets, Car ton Dieu, c'est moi. Je viens te rendre courage, j'arrive à ton secours et je te protège, Ma main droite tient sa promesse.

Que notre Dieu Père Fils et Saint-Esprit, Te bénisse et te garde, dans son amour et dans sa paix ! Reçois la paix que Dieu te donne ! Je te bénis dans le nom de Jésus

Nous pouvons poursuivre notre intercession chez nous à l’aide des sujets de prière mis à disposition. 

Nous mettrons les infos à jour et des ressources sur notre site internet, https://www.eglise-bulle.ch dans le menu « vivre sa foi au temps du coronavirus »

Pour les dimanches qui viennent nous mettrons à disposition un petit culte enregistré sur la chaine youtube de la paroisse qui sera accessible dès le dimanche matin. N’hésitez pas à vous y abonner pour nous retrouver plus facilement.

Vous pouvez aussi suivre les cultes radiodiffusés de la RTS indiqués sur le site http://www.celebrer.ch

Nous vous souhaitons à tous, je te souhaite mon frère ma sœur, un bon dimanche et une bonne semaine.

SUJETS DE PRIERE EN TEMPS DE CRISE SANITAIRE

Prions pour :

  • les autorités fédérales, cantonales et communales : leur sagesse, leur engagement et travail au service de la population
  • les équipes médicales et corps hospitalier soignant les malades, pour leur professionnalisme, dévouement. Pour leur protection. La force.
  • Les forces de police et les bataillons hôpitaux engagés.
  • tous ceux qui travaillent d'arrache-pied pour faire en sorte que notre pays fonctionne pour que nous ayons tous la chance d'être soignés, nourris et protégés.
  • les personnes infectées et leurs familles
  • pour ceux à haut risque et pour les personnes âgées
  • les personnes angoissées pour qui l’avenir semble incertain et celles qui ont peur de quitter leur maison. Pour la paix et la sérénité au sein du peuple
  • les parents qui doivent concilier vie professionnelle et vie familiale le plus souvent dans de petits espaces
  • ceux qui vivent dans les zones particulièrement touchées/infectées
  • les commerçants qui doivent fermer et seront pénalisés économiquement
  • que le Seigneur nous protège et nous garde et manifeste sa compassion.
  • que le Seigneur Jésus revienne, afin qu’il nous emmène vers la nouvelle création qu’il a préparée pour nous, un endroit sans larmes, sans mort, sans deuil, ni douleur (Apocalypse 21:4)
  • louer Dieu parce qu’il a le contrôle sur toute chose et qu’il peut susciter de toute crise quelque chose de positif.
  • Pour un renouveau spirituel dans l’Eglise
  • Un renouvellement des relations dans la société et dans l’Eglise
  • Que les chrétiens aient du courage et partagent efficacement la Parole en cette période de crise.
X