Secrétariat : 026 913 00 72

Cultes tous les dimanches à 10h au Temple

Église Évangélique Réformée

paroisse de Bulle – La Gruyère

Rachetez le temps – Bulle 15/01/2017 (Eph 5,1-20 ; Ps 90,1-6 et 12 ; Col 4,5)

La semaine passée nous avons exploré le sens spirituel pour nous aujourd’hui des 3 cadeaux offerts par les mages à Jésus. Pour l’or, j’ai posé la question : « que pouvons-nous offrir de précieux à Dieu ? ». Une des réponses qui a été donnée c’est : notre temps. Il est même plus précieux que l’argent car on ne peut pas acheter de temps. Vous pouvez racheter des choses perdues mais une fois que le temps est passé rien ne peut le récupérer.

  1. Une question spirituelle

La question de la gestion du temps est intimement liée à celle du sens de notre vie. Les choses auxquelles nous consacrons du temps disent ce à quoi nous donnons de l’importance dans notre vie. Le temps est précieux car le temps c’est la vie. La manière dont nous employons notre temps, c’est la manière dont nous utilisons notre vie.  Bien utiliser son temps n’est donc pas une simple question de méthode et de recettes.

C’est un problème hautement spirituel. Si le temps est un don de Dieu, alors comme tout ce qui m’est donné par Dieu je dois apprendre à bien en disposer et à le gérer. Nos textes nous invitent à nous conduire et vivre avec sagesse. La sagesse c’est apprendre à bien compter nos jours (Ps 90) c.-à-d. à utiliser le temps au mieux pour la gloire de Dieu et pour faire ce qui compte vraiment : 1/ aimer Dieu et notre prochain 2/ travailler à notre sanctification.

  1. Rachetez le temps ! (EXAGORAZO et KAIROS)

Et c’est dans cette optique que Paul exhorte les chrétiens en disant : rachetez le temps. Qu’est-ce que cela veut dire ? Paul utilise 2 mots grecs. Le temps dont il est question n’est pas le temps qui passe, les minutes qui s’écoulent (chronos). Mais c’est le mot kairos qui désigne l’opportunité donnée, une circonstance favorable, un temps décisif et propice not. pour faire le bien.

Le verbe « racheter » évoque le commerçant qui achetait toutes les marchandises disponibles sur l’agora (place publique) et devenait ainsi le maître du marché.  Il pouvait dicter ses prix et régir tout selon sa volonté. Ill. Imaginez une vitrine sur laquelle se trouve le panneau “liquidation totale”. Un acheteur entre dans un magasin et achète tout ce qu’il reste.

Appliqué au temps cette idée signifie que le croyant doit devenir maître de son temps en l’utilisant au mieux. C’est l’homme qui détermine ce qu’il fait avec ce temps et pas l’inverse. Cf. Traductions : « tirez le meilleur parti du moment présent » ou « vivez plutôt comme des sages qui savent profiter du temps que Dieu leur laisse ». Chez Paul le temps est un don précieux qui doit être exploité et capitalisé au maximum.

Les deux mots combinés « racheter le temps » évoquent une intense activité pour saisir toutes les occasions disponibles dans le temps présent pour faire le bien. En effet « le temps est mauvais », marqué par le péché et le chrétien est invité à se saisir du temps comme une occasion d’inscrire dans sa trame l’éclat de Sa lumière. Paul invite chaque chrétien à tirer le meilleur parti du temps pour vivre en enfants de lumière.

Et si nous allons dans le détail d’Eph 5 nous verrons ce que les enfants de lumière recherchent : l’amour, la prière, la connaissance de Dieu, faire le bien/plaire au Seigneur, la louange. Comme le dit Alfred Kuen « racheter le temps c’est rendre le temps présent à sa vocation première, celle que Dieu, dans son amour, lui avait destinée. Racheter le temps, c’est vivre au rendez-vous de Dieu, c’est cueillir les fruits de la grâce partout où ils sont donnés »

  1. Que faire concrètement ?

La sagesse commande de nous discipliner pour bien gérer son temps. Un disciple se discipline. Je sais, ce n’est pas évident, même pour moi ! Bien gérer son temps c’est une façon d’honorer Dieu et ce don précieux. Parfois nous avons l’impression de ne pas avoir le temps, que notre agenda est plus maitre sur nous que nous sur notre agenda. Nous avons l’impression de manquer de temps mais nous avons toujours du temps pour ce que nous considérons important ! Alors nous pouvons nous engager sur cette voie :

 a. Apprendre à gérer de façon optimale notre temps

Il existe des ressources, des livres, des vidéos, séminaires pour apprendre à bien gérer son temps. Mieux on gère notre emploi du temps plus on dégage de temps pour la chose la plus importante et la plus  urgente : notre relation à Dieu qui demande du temps ! La lecture de la Bible et la prière devraient faire partie de nos priorités. Mettons-nous du temps à part pour développer notre caractère en Christ et grandir en grâce et connaissance ? Satan essaie de nous voler notre temps : il nous occupe à choses superficielles, nous met face à des tentations, nous divertit pour mieux nous détourner de notre véritable vocation. Un chrétien qui néglige Bible et prière, ça l’arrange beaucoup !

Le mot « racheter » peut aussi signifier racheter ce qui est tombé dans de fausses mains. Ces fausses mains c’est tout ce qui est chronophage dans notre vie.  Il nous faut faire la chasse aux chronophages qui n’apportent aucun profit réel ni pour notre santé ni pour notre avancement spirituel. Lesquels sont-ils ? Les écrans (jeunes 3h/j devant un natel) / consommation/entretenir ce qu’on achète / voleurs internes/externes / soucis / oublis ; …)[1].

b. Demander au Seigneur de me montrer les œuvres bonnes possibles

Chaque matin nous pouvons demander à Dieu de gérer avec sagesse notre journée et notre agenda. Dieu peut nous parler et nous conseiller sur ce que nous pouvons faire de notre temps et des heures disponibles (je dis bien en dehors des obligations fixes c.-à-d. professionnelles et familiales). Que veux-tu que je fasse Seigneur ? L’essentiel est de garder à l’esprit ceci : chaque fois que je suis devant un choix ou une plage horaire de temps libre imprévue, ma motivation suprême est de plaire au Seigneur (2 Co 5,9) et employer mon temps conformément à sa volonté.

Dans Eph 2,10 Paul dit : « Dieu nous a créés pour une vie riche en œuvres bonnes qu’il a préparées à l’avance afin que nous les pratiquions ». Le Saint-Esprit peut nous aider à racheter notre temps. Cela demande et implique une communion constante avec Dieu pour qu’il nous montre quelles sont ces œuvres préparées d’avance et une dépendance du Saint Esprit pour les accomplir avec sa force et non avec la nôtre. Demandons à Dieu dans la prière de diriger notre esprit vers une occupation à laquelle nous n’aurions peut-être pas pensé : une visite à faire, une lettre à écrire, une démarche pour demander pardon à quelqu’un, un téléphone, un mail, une lecture…

Transformons les heures stériles de nos vies à faire des choses qui n’en valent pas la peine en autant d’occasions pour faire le bien. Le temps est le plus beau cadeau que nous puissions offrir à Dieu et aux autres parce que comme je l’ai dit au début le temps c’est notre vie. Quand on donne du temps, on donne la part la plus précieuse de notre vie ! Saisissons les opportunités données pour par ex. : saluer et demander des nouvelles de quelqu’un, s’intéresser aux personnes, approfondir les liens, partager nos expériences, témoigner, rendre service… autant de possibilités d’honorer le don de Dieu sans que l’emploi du temps en soit pour autant surchargé.

Chers amis, en 2017 faisons l’expérience et témoignons-en dans l’année ! Laissons-nous aider et encourager à mieux gérer notre temps. C’est le temps de Dieu : recherchons les occasions pour faire le bien et grandir dans la foi. Ne gaspillons pas ce trésor. Car Dieu nous demandera de rendre compte de ce que nous aurons fait de ce don si précieux qu’il nous a fait ! Nous avons tous des journées de 24 heures, mais… combien nous en reste-t-il ?!…

Prière : Père, pardonne nos heures et notre temps gaspillés, ce don précieux que tu nous donnes. Apprends-nous à bien compter nos jours et gérer notre temps pour t’honorer, nous consacrer à toi et servir les autres. Mets-en nous cette motivation à te plaire. Aide-nous par ton SE à accomplir ces œuvres préparées d’avance et vivre et grandir en toute sagesse comme des enfants de lumière. Amen.

[1] Cf. livre d’Alfred Kuen, Où trouvez-vous le temps ? 2008, Emmaüs.

 

Pour aller plus loin :

  • A quoi je passe le plus de temps (et temps libre) ? Est-ce vraiment important ?
  • Qu’est-ce qui est le plus chronophage dans ma vie ? Comment y remédier ?
  • A votre avis, quelles activités honorent le plus Dieu dans votre vie ?
  • De quelles façons Dieu m’a-t-il conduit à offrir mon temps aux autres récemment ?
  • Comment aménager mon temps pour que Bible et prière soient ma priorité ?

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information

Vous recevrez par mail les informations utiles et importantes de notre paroisse, ainsi que des messages de la part de nos pasteurs (prières, méditations, ...)

Votre inscription nous est bien parvenue. A bientôt !

X