Secrétariat : 026 913 00 72

Cultes tous les dimanches à 10h au Temple

Église Évangélique Réformée

Paroisse de Bulle – La Gruyère

Bulle, 24/02/19 – L’Épée de l’esprit (Mt 4,1-11 ; Es 49,1-7 ; Eph 6,10-18)

 Prenez l’épée de l’esprit qui est la parole de Dieu. Le soldat portait un petit glaive maniable qu’il utilisait comme épée tranchante dans le combat au corps à corps. De toutes les pièces de l’armure, c’est la seule arme vraiment offensive pour tenir l’ennemi à distance. Souvenons-nous que nous nous battons non pas contre des ennemis physiques mais contre des puissances spirituelles mauvaises qui veulent détruire notre relation au Seigneur. Et l’épée est notre arme pour empêcher l’ennemi de faire obstacle à l’œuvre de Dieu.

  1. Le rôle de l’épée pour Jésus

L’épée est la dernière pièce de l’armure et il s’agit de la parole de Dieu, parole vivante contenue dans les Ecritures bibliques. Hb 4,12 dit : « la parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante qu’aucune épée à deux tranchants ». Et dans Ap 1 et 19, Jean voit Jésus en vision avec une épée tranchante qui sort de sa bouche qui symbolise la puissance de son message.

Quand Jésus ouvrait la bouche, sa parole faisait autorité et avait un effet. Une parole d’autorité qui accomplit ce qu’elle dit. Sa parole c’est l’épée qui brise la mort et ramène Lazare à la vie ; l’épée qui redonne la vue à l’aveugle de naissance ; l’épée qui transforme la destinée de la samaritaine ; l’épée qui coupe les liens qui attachait le paralytique à sa maladie ;  cette même parole qui fend le voile du temple pour nous rendre accessible la présence de Dieu !

Le récit de la tentation de Jésus nous dit quelque chose de fondamental. Par 3 fois Jésus est attaqué par Satan. Ce dernier vient remettre en doute et en cause l’identité et la mission de Jésus : « si vraiment tu es… ». Le diable connait aussi les Ecritures mais il s’en sert pour inciter Jésus à pécher. Jésus fait face à la tentation avec la Parole de Dieu pour remporter la victoire. Jésus répond par 3 fois « il est écrit ». Face au mensonge de Satan il cite les Ecritures et il atteste donc en faisant ainsi de leur autorité que même Satan n’ose pas remettre en question ! Seule la parole de Dieu qui est la vérité peut trancher avec le mensonge. Le diable a été obligé de fuir, de s’éloigner. Jacques 4:7 dit « Résistez au diable et il fuira loin de vous. »

  1. La force de l’épée pour nous

L’ennemi est avant tout accusateur, diviseur, moqueur et menteur. Il fera tout pour nous séparer de Dieu et de son amour, de nous faire du mal, saper notre estime de nous-mêmes, nous rendre esclave d’idoles pour nous détourner de notre destinée en Christ pour trouver en lui seul notre paix, notre joie et notre sécurité.

Paul dit en 2 Tm 3,16 : « toute Ecriture a été inspirée de Dieu et utile pour enseigner la vérité, etc. ». L’utilisation de la parole de Dieu que nous entendons exclusivement dans les Ecritures bibliques, voilà notre arme tranchante dans le combat spirituel. Prenons 3 exemples :

Quand il vient nous souffler que nous ne valons rien, que Dieu ne peut nous aimer, prenons l’épée et tranchons : faux, je ne vaux pas rien car Dieu dit « tu as du prix à mes yeux et je t’aime, ne crains pas je suis avec toi »

Quand il vient nous dire que tout est dans tout, que tout se vaut, que toutes les religions mènent à Dieu, prenons l’épée et tranchons : « je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi ».

Et puis quand nous prions pour quelqu’un, nous pouvons recevoir un verset biblique pour la personne. Sous l’inspiration de l’Esprit ces paroles peuvent devenir une épée tranchante dans la lutte contre notre ennemi pour délivrer, relever, apaiser, guérir, encourager nos frères et sœurs,… Tel verset est devenu aussi pour l’un ou pour l’autre d’entre nous parole vivante même de Dieu qui redonne de nouvelles perspectives de vie ; une parole qui a touché, confirmé, débloqué quelque chose en nous qui nous empêchait de vivre notre pleine liberté en Christ. Exactement ce que Jésus faisait quand il utilisait l’épée tranchante de la parole.

La Parole de Dieu fournit une riposte appropriée à chaque ruse de Satan. Pour chaque tentative de division, de mensonge, de déstabilisation ; dans la tempête et dans ces tentatives de nous faire perdre notre espérance, quand il veut nous faire croire par exemple que le pardon est vain et inapplicable, qu’il faut se résigner, que ça ne sert à rien de se battre pour la justice, que la vérité n’existe pas, etc. saisissons l’épée de l’esprit et tranchons.

En utilisant l’épée de l’esprit, que faisons-nous ? Nous sommes en charge de rendre le territoire à celui seul qui a autorité sur cette terre. La victoire ne dépend pas de nous ni de notre force, mais nous manifestons la victoire déjà obtenue à la croix par le Christ. Nous avons l’autorité pour reprendre au voleur ce qu’il a voulu piller. Nous rappelons à l’Ennemi qu’il n’a aucun droit sur le peuple du Seigneur. Quand un policier te dit « stop », tu t’arrêtes parce qu’il a autorité pour le faire. Sa parole a du poids et elle a un effet. De même Jésus nous a délégué son autorité pour consacrer sans cesse et toujours la création à son amour et pour empêcher tout ce qui veut la détruire.

  1. Prendre l’épée : un commandement

« Prenez » : ce n’est pas une suggestion, ni un encouragement mais un commandement ! Imaginez : qu’arriverait-il à un soldat parti au combat sans son épée ? Il serait facile de le vaincre. Il ne présente aucune menace pour l’ennemi. Aucun soldat n’irait sur le champ de bataille sans son épée dont il a appris à se servir au préalable. Oui, manier l’épée demandait un peu de pratique et d’entrainement.

L’ennemi fera tout pour que vous ne l’utilisiez pas car il sait que c’est la seule arme qui peut lui faire du mal. Il fera tout pour vous garder à distance de la Parole. Il préfère la voir sur votre étagère que sur vos genoux. La parole de Dieu est notre seule arme offensive. Quelqu’un a dit : « dès que l’église remplace la parole de Dieu par une autre autorité, que ce soit la raison, la science, la tradition ou les prescriptions humaines, ou qu’elle y associe cette autre autorité, alors l’église ou les chrétiens sont à la merci de l’adversaire ». Notre négligence dans la lecture de la Bible est la cause de bien des défaites.

Paul écrit aux Colossiens : « Que la Parole du Christ habite en vous avec sa richesse. » (Colossiens 3:16). « Qu’elle habite en vous. » 1 Jean 2:14 : « Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, que la Parole de Dieu demeure en vous et que vous avez vaincu le Malin ». Le problème c’est que trop souvent nous sommes comme sous-alimentés  bibliquement (l’homme vivra de toute parole qui sort de la bouche de Dieu…). Du coup comment pourrions-nous livrer bataille et tenir ferme contre l’ennemi ?

Jésus connaissait bien les écritures bibliques qui sont le réservoir des paroles de Dieu. Dans ce combat qui est le nôtre nous sommes invités nous aussi à toujours mieux connaitre la parole de Dieu pour pouvoir faire face à notre ennemi et trancher quand nécessaire.  Plus on connait la parole et plus on en est nourris mieux nous serons armés quand viendra la bataille.  Ecoutez bien : pour que l’esprit puisse nous suggérer la vérité biblique appropriée à chaque instant du combat, il faut que nous apprenions à connaître les Écritures. Je le répète : faisons-en une discipline spirituelle non négociable !

Quel temps passons-nous à apprendre à manier l’épée de l’esprit ? Est-ce que nous connaissons un minimum son contenu pour pouvoir trouver tel passage quand nous en avons besoin ? Sommes-nous entrainés à l’utiliser quotidiennement ? Question : si on vous ôtait votre Bible, seriez-vous assez nourris de la Parole pour pouvoir vous servir de cette épée de l’esprit et livrer bataille ?

Pour aller plus loin : si on vous ôtait votre Bible, seriez-vous assez nourris de la Parole pour pouvoir vous servir de cette épée de l’esprit et livrer bataille ? Quelle habitude de vie dois-je changer pour faire une plus grande place à la Parole de Dieu dans ma vie ? Une parole de Dieu a-t-elle déjà aidé à trancher avec un mensonge, à t’encourager, débloquer quelque chose en toi ?

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information

Vous recevrez par mail les informations utiles et importantes de notre paroisse, ainsi que des messages de la part de nos pasteurs (prières, méditations, ...)

Votre inscription nous est bien parvenue. A bientôt !

Lors de l'Assemblée de paroisse du 22 novembre, il sera procédé à l'élection des membres du Conseil de paroisse pour la période 2021-2024.

Il sera également procédé à la réélection des membres de la Commission de révision des comptes pour la même période.

Conformément au règlement ecclésiastique

Les propositions doivent être adressées au Conseil de paroisse 30 jours avant l'Assemblée de paroisse au moyen d'une liste signée par la candidate ou le candidat et 10 paroissiennes ou paroissiens bénéficiant du droit de vote.

RE 82, al 2
 

X