Secrétariat : 026 913 00 72

Cultes tous les dimanches à 10h au Temple

Église Évangélique Réformée

paroisse de Bulle – La Gruyère

24-06-18 Textes : Ps 18,2-4 ; Ex 3,11-15 ; Jn 6:35 ; 10:9 ; 10:11 ; 11:25 ; 14:6 ; 15:1

Chers amis, si je veux faire connaissance avec vous, qu’allez-vous me dire sur vous-même en premier ? Je parie qu’une des premières choses qui vous viendra à l’esprit ce sera votre profession « je suis aide-soignante » ! Cette année, les enfants du caté primaire sont allés à la rencontre de Dieu pour découvrir bien des aspects de sa personnalité. Ils se sont penchés si je puis dire sur la carte d’identité de Dieu. Que dit Dieu de lui-même ? Il répond à Moise par « je suis » (qui est depuis toujours, l’unique à être éternellement) ; mais il dit aussi je suis sagesse, créateur, puissant…

Nous avons tous une carte d’identité qui renseigne sur qui nous sommes (âge, physique, nationalité, etc.). Mais cette carte d’identité ne dit pas beaucoup de choses sur nous, elle ne dit pas tout sur nous. Si un douanier prend votre carte d’identité, il saura des choses assez superficielles sur vous, mais il ne pourra pas dire après avoir regardé votre passeport « je connais vraiment cette personne ». On ne connait pas quelqu’un parce qu’on a des infos sur son âge, sa provenance, parce qu’on on sait à quoi ressemble sa tête, etc. Connaitre votre profession, à la limite ce n’est pas ce qui m’importe le plus. Parce qu’on ne réduit pas quelqu’un à sa profession, comme à sa couleur de cheveux ou sa nationalité… Nous sommes bien plus que cela. Donc, votre carte d’identité ne montre absolument pas qui vous êtes vraiment. Elle ne dit rien sur le cœur de votre personnalité !

De même si vous croisez un joueur de foot célèbre, que vous avez suivi toute sa carrière, que vous le regardez à la télé et même que vous obtenez de lui un autographe et même qu’il vous sert la main, vous ne pourrez pas dire « je connais ce joueur de foot ». Là, vous pouvez dire au mieux « je sais beaucoup de choses sur lui ». Mais vous ne le connaissez pas vraiment, tout comme le douanier ne vous connait pas vraiment.

A quel moment peut-on dire qu’on connait quelqu’un ? Vous pouvez dire que vous connaissez quelqu’un une fois seulement que vous avez passé du temps avec lui, que vous le côtoyez, que vous discutez, échangez avec lui, que vous avez un cœur à cœur régulier, une intimité profonde avec lui au point que vous découvrez sa véritable personnalité. On connait et on apprend à connaitre les autres quand on prend le temps de comprendre ce qui l’anime, ce qui l’habite, quelles sont ses joies, ses peines, ses défis, ses combats, ses besoins profonds, ses passions. Quand l’autre cesse d’être juste « untel » mais devient un ami. On dit que ces amis là nous n’en avons que 6-7 dans une vie… Et je pense que c’est bien compté ! Mais connaitre, cela demande de dépasser nos peurs, notre égoïsme, nos apriori…

Chers amis, quel est le but ultime de l’homme ? Non pas bosser, manger, dormir et mourir. Il est appelé à connaitre Dieu. Il y a une différence entre :

  • Apprendre des choses sur Dieu (bon début) Tout le monde sait le faire. Le douanier sait des choses sur vous, mais cela ne fait pas de vous des amis intimes ! Vous ne faites que vous croiser, vous n’irez pas plus loin. Connaitre ne se situe pas au niveau de l’intellect mais du cœur. Ce que vous savez dans la tête doit descendre jusqu’au cœur.
  • Croire que Dieu existe. Le diable aussi croit que dieu existe. Beaucoup disent « je crois en Dieu » mais cela change quoi chez nous et en nous ? Souvent leur vie ne diffère en rien d’avec celle de nombreux athées. Et puis, que mettons-nous derrière le mot « dieu » ? Chacun met ce qu’il veut derrière ce mot et beaucoup disent à peu près tout et son contraire sur lui
  • Connaitre Dieu.

Dans la bible la notion de connaitre implique une relation d’intimité profonde avec quelqu’un. Dieu n’est pas une force, une énergie impersonnelle, mais bien quelqu’un, une personne qui écoute, parle, qui agit. Connaitre Dieu, c’est avoir une relation personnelle avec lui, passer du temps dans sa présence et Comme j’ai dit, connaitre qqun suppose de passer du temps avec lui et découvrir peu à peu qui il est. Connaitre Dieu implique une relation de confiance. Pour faire confiance il faut apprendre à connaitre la personne. Car on ne se confie pas et on ne fait pas confiance comme cela à n’importe qui ! Plus j’apprends à connaitre Dieu, plus j’apprécierai sa présence et plus je voudrai passer du temps en sa présence et plus je pourrai lui faire confiance. Nous apprécions la présence de qqun pour qui il est (pas ce qu’il peut me donner).

Quelle est la personnalité de Dieu ? Elle se connait au travers des noms qu’il a dans la bible. Dans la Bible, Dieu se présente à nous de façon plus précise, plus personnelle, plus vivante et concrète au travers d’une bonne centaine de noms ! Dieu est comme un diamant aux multiples facettes. Chacun de ses noms nous aide à mieux le connaitre et en dit davantage sur lui, sur sa nature profonde, sur ses qualités, sa personnalité, ses projets et ses intentions bienveillantes pour l’homme. (Cf. exemples dans Ps 18)

Tous ces noms montrent qui il est. Il se révèle comme 1/ celui qui protège ses enfants (refuge), 2/ celui qui dirige nos pas (mon berger) ; 3/ sa nature bienveillante (Dieu pourvoit) ; 4/ sa nature généreuse (Dieu aimant) ; 5/ sa dimension d’éternité (rois des rois) ; 6/ son caractère juste et droit (Juste) ;  Plus je connais ce Dieu bon, saint et vivant, plus cela suscite émerveillement, adoration, respect, confiance et amour de notre part. Quand nous découvrons qui est vraiment Dieu, nous commençons à l’aimer pour qui il est. Si tout ce qu’il est/fait ne suscite rien chez moi en retour, alors c’est que je n’ai pas encore compris qui il est ! C’est que je ne le connais pas

Mais cela peut encore changer ! Car son désir est que nous connaissions et expérimentions son AMOUR. Car Dieu EST amour. Signe distinctif de Dieu ! Un amour de Père envers ses enfants. « Je suis ton Père » n’est pas une réplique de Star Wars mais ce que murmure Dieu à nos oreilles ! Parmi les 100 noms de Dieu, il veut se faire connaitre à nous comme Père. Un père qui veut être en communion avec ces enfants. Voilà ce que nous sommes pour lui, à ses yeux. Quel Père n’a pas plaisir à être et vivre avec ses enfants ? Un Père qui se préoccupe de nous, qui s’intéresse à nous, qui nous aime ! Il manquera toujours quelque chose à nos vies tant que nous ne connaitrons pas notre Père céleste et son amour !

Si Dieu est Père, il est aussi frère et il a un prénom : Jésus « Dieu sauve ». A Noël, il est Emmanuel, Dieu avec nous.  Vous voyez : son nom dit tout le projet et l’amour de Dieu pour l’humanité ! Les enfants ont étudié 7 paroles où Jésus dit « je suis ». Ces « je suis » révèlent l’identité profonde de Jésus et sa raison d’être. Chacun de ces « je suis » répond à nos interrogations et à nos besoins les plus fondamentaux auxquels Jésus, qui est Dieu, peut répondre.

Je suis le pain de vie…                     pour rassasier ta faim intérieure, estomac spirituel

Je suis la lumière du monde…          pour te garder du mal et t’offrir une direction

Je suis la porte des brebis…             pour que tu y trouves repos, sécurité et protection

Je suis le bon berger….                    pour prendre soin de toi et pourvoir à tes besoins

Je suis la résurrection et la vie…      pour t’assurer que la mort n’est pas la fin

Je suis la vraie vigne...                 pour te réjouir en moi et porter du fruit

Je suis le chemin, la vérité et la vie  pour t’éviter de te perdre dans le mensonge/mort

Jésus n’a pas dit « j’ai » mais « je suis ». Les religions disent qu’elles ont la réponse à nos questions. Mais Jésus dit : « je n’ai pas de réponse ; je suis la réponse à tes questions ». Parce qu’il est Dieu et que c’est dans une relation avec lui, en vivant avec lui que nos cœurs trouveront ce à quoi ils aspirent. Avec lui que je trouve la force de changer mon caractère, de construire de meilleures relations, de pardonner, de cesser telle habitude dont je suis esclave, d’affronter ce qui doit l’être, en sachant que je ne suis plus seule-e.

Chers amis, notre but et notre joie sera de grandir dans une relation de Père à fils/fille. Pour développer cette relation, cette intimité avec lui cela te prendra un peu de temps, comme pour toute vraie relation. Aucune vraie relation ne grandit du jour au lendemain. La Bible et la prière sont les moyens pour connaitre le cœur du Père. Il se réjouit d’avance d’être en ta présence et de te combler de la sienne. Amen

Pour aller plus loin

  • Quel aspect de la personnalité de Dieu me touche le plus ? Pourquoi ? Qu’ai-je appris ?
  • Si ce que Jésus dit de lui est vrai, qu’est-ce que cela implique pour moi/nous ?
  • Qu’est-ce qui me retient (ou me donne de la joie) de connaitre le Dieu de la Bible ?
  • Dieu suscite-t-il émerveillement, adoration, respect, confiance et amour ? pourquoi ?

 

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information

Vous recevrez par mail les informations utiles et importantes de notre paroisse, ainsi que des messages de la part de nos pasteurs (prières, méditations, ...)

Votre inscription nous est bien parvenue. A bientôt !

X