Pâques 2018 –  4 bénéfices inestimables de Pâques (lectures : Jean 20,1-18 et 1 Co 15,1-7 et 12-20)

Chers amis, comment expliquer qu’une bande de 12 gaillards pour la plupart illettrés a pu se développer aussi rapidement (pas internet à l’époque) pour devenir une communauté qui représente aujourd’hui 1/3 de la population mondiale ? Comment expliquer leur changement d’attitude à savoir passer de la peur et du découragement à une joie et une témérité sans pareil sinon parce qu’ils ont été témoins de la résurrection ? La résurrection de Jésus est un fait historique et aucun événement n’a autant eu d’impact dans le monde et sur les vies que celui-ci. La résurrection est une bonne nouvelle qui change tout. Cela a tout changé pour les disciples d’hier comme cela peut tout changer pour nous aujourd’hui. Voici les 4 bénéfices de Pâques.

  1. Je n’ai plus à vivre dans la culpabilité et la honte car nous sommes libres et pardonnés par l’œuvre de Jésus. (Es 56:6-10)

Nous avons tous des regrets, tous fait des choses dont nous ne sommes pas fiers ou pas fait des choses que nous aurions dû et cela crée chez nous de la culpabilité. Nous traversons la vie avec un poids sur les épaules et nous essayons bon mal an de faire avec.  Nous essayons parfois de nous racheter en faisant le bien. Mais force est de constater que nous n’avons pas toujours la conscience tranquille, tout à fait en paix. A vendredi saint j’ai expliqué comment la mort de Jésus, par son sang, couvre notre culpabilité. Rm 4,25 : « Jésus a été donné à cause de nos fautes et il est ressuscité à cause de notre justification. Ainsi déclarés justes à cause de notre foi nous avons la paix avec Dieu par l’intermédiaire de notre Seigneur Jésus Christ ».

Jésus est mort et ressuscité pour que nous n’ayons plus à nous sentir coupables, pour que nous n’ayons plus à vivre dans le regret ou la honte. Tu n’as plus besoin d’essayer d’être une « bonne personne » pour accéder au ciel ou pour être accepté par Dieu. Tu ne peux rien faire pour mériter cela. Il nous faut demander pardon et ensuite simplement placer notre confiance en l’œuvre de Jésus. Par lui tout est pardonné. Notre casier est vierge. Il ne regarde plus ce que nous avons fait de mal. Il oublie complètement. Il ne revient plus dessus. Jésus a payé le prix pour que nous ne soyons libres, en paix avec notre conscience et avec Dieu.  Ce que Jésus a enlevé de tes épaules, ne laisse rien ni personne te condamner et te le remettre dessus. Il s’est relevé de la mort pour que toi aussi tu puisses être relevé, pardonné et aller de l’avant avec la joie de se savoir aimé du Père.

 

  1. Je n’ai pas à craindre la mort car Jésus l’a vaincu (1 Co 15)

Je connais bien des chrétiens qui croient en la résurrection mais ils ont malgré tout toujours peur de la mort. Vous aussi peut-être. On a peur de ce qu’on ne connait pas. C’est la peur n°1 des humains ! La preuve c’est que les transhumanistes aimeraient selon leurs propres mots « tuer la mort » ! Mais ils sont en retard de 21 siècles car Jésus l’a déjà fait à Pâques !?  A Pâques, Jésus a tué et vaincu la mort ! Cela parait déraisonnable à certains et pourtant Jésus s’est montré à des dizaines de personnes en leur prouvant de bien des manières qu’il était vivant. Bien sûr il y aura toujours la mort physique. Mais la victoire de Jésus sur la mort nous assure qu’il y a une vie après la mort.

Les athées disent qu’il n’y a rien. Les bouddhistes qu’on se réincarnera. D’autres une forme d’énergie impersonnelle… Mais tout cela n’offre aucune espérance digne de ce nom ! La Bible dit que Jésus « est le premier né d’entre les morts » Co 1,18. Sa résurrection est importante car elle ouvre une nouvelle perspective : après notre mort nous allons nous aussi ressusciter (dans un corps glorieux, parfait, avec notre vraie personnalité). La 2ème chose c’est que nous serons pour toujours avec Dieu dans sa demeure et nous nous réjouirons de et dans sa présence, avec les autres, pour l’éternité. 

Pâques nous offre une espérance : tu n’as pas à craindre pour ton avenir. Grâce à Jésus Ton avenir est assuré. Car la banque et tes biens n’assurent pas ton avenir éternel ! Si les disciples étaient sans peur c’est qu’ils savaient où ils allaient après leur mort. Ils savaient que leur héritage futur valait bien plus que toutes les richesses de ce monde. Le royaume qui nous attend est une vie à laquelle nous aspirons et elle sera différente et supérieure à tout ce qu’on peut imaginer et nous ne pouvons que nous en réjouir !  La science pourrait certes reculer les limites de la vie, mais est-ce une BN /espérance ? Nous subirons toujours la souffrance, la peine, les échecs, les larmes, la misère, l’injustice, etc. La vraie vie sera de l’autre côté de l’éternité, dans son royaume d’amour, de paix et de justice !

  1. Je peux changer car l’esprit de Dieu vit en moi (Ac 1:8)

Un autre bénéfice de la résurrection c’est que nous disposons « d’une puissance, celle-là même que Dieu a manifestée avec tant de force quand il a ramené le Christ d’entre les morts » Ep 1:19-20. Pour accomplir leur mission les disciples ne comptaient pas sur leurs propres forces mais bien sur la puissance de Dieu. La foi chrétienne s’est répandue rapidement, non grâce à leurs propres forces mais grâce à la puissance de l’esprit agissant en eux. Cet esprit est tout aussi disponible pour nous aujourd’hui et notamment pour changer. Tu veux changer ton caractère et tu n’y arrives pas ? Normal ! Tu veux y arriver par tes propres forces et avec ta propre volonté, mais ça ne suffit pas ! On arrive à changer un peu… mais c’est pour un temps et on retombe dans nos vieilles et mauvaises habitudes. Du coup on a envie d’abandonner, on est frustrés, fatigués et désespérés de se battre contre les mêmes problèmes. Dieu ne nous demande pas de mener nos combats par nos propres moyens. Par toi-même ce n’est pas possible ! Mais la force qui a ressuscité Jésus est la même qui peut nous aider à changer. Son esprit en nous permet de vaincre et de nous libérer de mauvaises habitudes ; de changer notre caractère pour devenir toujours plus comme Jésus ; de transformer nos relations, notre mariage, etc. et aussi d’accomplir ce que Dieu nous demande dans sa Parole. Il est à disposition, demandons-le !

 

  1. Ma vie a un but et un sens nouveau. (Mc 8:35, 2 Co 4:17-18, Ph 1:21)

La résurrection de Jésus change nos perspectives d’avenir mais aussi nos perspectives de vie et notre présent. Bien souvent nous ne savons pas quel est notre raison de vivre. Quel est le but ultime de ma vie ? Pour quoi vivons-nous ? Est-ce pour le travail, la famille, l’argent, le bien-être, un hobby ? Tout ça c’est très bien. Ça nous occupe mais on ne peut en faire des raisons de vivre ultimes car ces choses peuvent disparaitre du jour au lendemain. C’est pourquoi Paul dit « pour moi, la vie c’est le Christ ». Il dit « mourir m’est un gain et j’aimerais être avec le Christ ». Ce n’est pas une fuite car il dit ensuite : « mais il est beaucoup plus important que je continue à vivre et que je reste avec vous pour vous aider à progresser et à être joyeux dans la foi ».

Avant de mourir il est urgent de connaitre et de faire connaître Jésus ressuscité afin que chacun soit au bénéfice de Pâques. C’était le seul but pour lequel il valait la peine de vivre et de s’engager et pour lequel ils n’avaient pas peur de souffrir ni même de mourir. Le chrétien ne peut pas juste attendre une vie future meilleure. Cette foi en la résurrection les conduit dans un engagement joyeux et courageux pour lutter contre toutes les puissances de mort à l’œuvre autour de nous, pour rouler les pierres des tombeaux de l’indifférence, de la haine, de la tristesse et de la peur. Avec son Esprit tout en nous et autour de nous peut ressusciter. Ne baisse pas les bras. Il est vivant, à tes côtés et son esprit en toi est là pour t’aider être témoin de Pâques !

Conclusion : Vivre sans Christ c’est vivre qu’à moitié ! Jésus dit « je suis la résurrection et la vie » : tu ne vis pas tant que tu n’es pas connecté à ton créateur. A Pâques, ton passé est pardonné, ton avenir est assuré et ton présent prend une autre dimension. La vraie vie c’est en lui, avec lui, pour lui, maintenant !

Prière : Père, merci pour les bénéfices de Pâques. Je te prie qu’ils deviennent réalité pour chacun d’entre nous. Aide-nous si ce n’est pas encore le cas à mettre notre confiance en l’œuvre de Jésus. Si nous avons encore de la peine à croire dans notre cœur, viens maintenant nous donner cette conviction par ton Saint-Esprit. Viens SE nous donner l’assurance du pardon, de la vie éternelle et faire de Jésus notre raison de vivre. Viens détruire ces peurs qui m’empêchent d’être vraiment heureux. Que je fasse dès à présent l’expérience de la vie et de la joie qui découlent de la présence du ressuscité en moi. Amen

Pour aller plus loin :

  • Lequel de ces 4 bénéfices te touche le plus ? Pourquoi ?
  • Que désires-tu le plus changer et voir transformé dans ta vie ?
  • Qu’est-ce que cela change de ne plus avoir peur de la mort ?
  • Pourquoi « vivre sans Christ, c’est vivre qu’à moitié» ?
2018-04-04T17:41:13+00:00
X