Prédication du Jeûne fédéral sur Marc 8,27-35.

Qui dites-vous que je suis ? Qui dites-vous qu’Il est ?

Les questionnaires de satisfaction, les sondages de popularité, l’audimat est ce qui oriente de nombreuses activités, en particulier commerciales. De prime abord on pourrait penser que Jésus s’adonne à ce jeu-là dans cet épisode. Qui suis-je pour les gens ? Qui suis-je pour toi ? Poser cette question lors d’un culte ou d’une messe ce n’est pas trop risqué. Mais j’ai l’impression que Jésus veut nous conduire sur un terrain plus subtile; et si la question venait de nos contemporains : pour vous, gens qui vous dites croyants, qui est Jésus? Dites-nous vous les Eglises, qui est Jésus pour vous ?

Comment répondre à cette question ? Qui est Jésus pour nous ? On pourrait imaginer répondre par une leçon de catéchisme. Ou bien par un feuillet d’évangélisation ? Ou bien par un livre, la Bible ou autre ? On pourrait peut-être répondre en invitant la personne à venir au culte, à la messe ? A voir l’impact révolutionnaire de notre catéchisme, le pouvoir d’attraction qu’exerce la Bible et nos églises trop petites pour accueillir les fidèles… Vous pressentez que ce n’est pas par là que nous répondrons à cette question.

En effet, cette question qui est Jésus pour toi ? fait appelle à notre vécu. Quel vécu ai-je avec Lui ? Quelle expérience de foi, de vie ai-je avec Lui ? Que sais-je finalement de Lui par expérience ? Et avant d’ouvrir la bouche pour répondre à cette question… Ma réponse sera-t-elle convaincante ? Pour que cette réponse ait un impact, elle doit venir d’un vécu avec Jésus qui a de l’impact dans ma propre vie. Jésus est mon Sauveur, génial… mais de quoi m’a-t-il sauvé au  juste ? Jésus est notre Seigneur, génial, mais comment cela se traduit-il pour nous ?

Que dit ma vie, que dit ta vie, que dit notre vie de Celui que nous affirmons connaître comme notre Sauveur, notre Christ ? Jésus nous encourage à creuser notre réponse… à la creuser en mettant nos pas dans les siens. Et ses pas l’ont conduit au service, au renoncement, au don, bref à aimer. Si nous, si nos Eglises passaient plus de temps dans ses pas à Lui… Si Jésus est celui qui façonne et inspire notre manière d’aimer et de servir, notre capacité au renoncement et au don, au pardon, notre réponse… tu imagines l’empreinte qu’elle va laisser !!! Je nous invite à creuser notre réponse. Oui. Ce Jésus que nous célébrons… ce Jésus que nous adorons, ce Jésus en qui nous mettons notre confiance, ce Jésus qui s’est donné pour nous… aimerait que notre réponse se voie avant de s’entendre. Il aimerait que notre réponse soit sa vie transparaissant en nous. La foule de nos contemporains l’attend de nous aussi: qui est Jésus pour vous, pour toi croyant, pour toi Eglise ?

Amen.

2018-10-03T15:09:58+00:00
X